Après Auckland il est temps de prendre la route, cap au Nord dans cette petite ville de Waipu qui apparement vaut le detour.

Les sacs sont dans la voiture, quelques minutes pour s’adapter à la conduite Anglaise et on est bon.

Deux heures de route plus tard, me voila plongé dans une toute autre ambiance, petite ville chaleureuse où tout le monde semble se connaitre.

Le van est à l’auberge pour y passer une premiere nuit et je m’en vais faire un petit repérage des plages du coin afin d’avoir un bref aperçu des choses à faire.

On s’arrête la pour aujourd’hui.

Dès les premières heures du jour, je pars à la rencontre des locaux chez qui je vais passer quelques jours, enfin ça c’est la théorie….. car oui j’ai réussi à perdre mes clés de voiture et je suis donc resté coincé ici pour plus d’une semaine… Un mal pour un bien m’a-t-on dit car j’ai pu passer un Noël exceptionnel en compagnie de véritable Kiwi qui m’ont fait découvrir dans les moindres details cette petite region.

Mais assez parlé, place aux photos :

Première destination —> Waipu caves,

Une magnifique grotte pleine de vers luisants, gratuite et qui plus est, sans trop de touristes.

Laissez à vos yeux quelques minutes pour s’adapter et la magie commence, on a l’impression de se retrouver sous un ciel complètement étoilé, mais comme on dit, une image vaut mieux qu’un long discours (c’est un dessin mais c’est pas grave 🙂 )…

Nikon d750, F\2.8 à 64 secondes

Le choix de composition n’est pas simple, l’obscurité étant total, il faut faire attention où l’on met les pieds.

Je suis parti sur une composition simple, appareil sur trépied, pas de filtre, réglages sur la plus grande ouverture, mode BULB pour un temps de pose relativement long (64 secondes) et déclenchement à distance via une télécommande, un coup de lampe rouge pour illuminer l’avant plan et voici le résultat. Le cadrage aurait probablement pu être un peu plus soigné, mais il faut être rapide afin d’éviter les torches des autres personnes qui arrivent.

Et bien-sûr vous ne rêvez pas, toutes ces taches bleus sont des vers luisants.

Pour conclure cette semaine, je suis allé visiter les chutes Piroa, pas très grandes, plus ou moins 20 mètres, mais tout de même très belles.

Nikon d750, F\11 à 20 secondes

Ici ce n’est pas les compostions qui manquent, je me suis lancé sur quelque chose de global, afin d’avoir la meilleure représentation possible de ces chutes.

Pour ce qui est du coté photo, j’ai décidé de faire une pose longue, ce qui je pense donne le meilleur effet pour des chutes d’eau.

Donc comme toujours appareil sur trépied mais j’ai cette fois utilisé un filtre a densité neutre 10 stop, ce qui m’a permis d’avoir un temps d’exposition de 20 secondes en plein jour, et donc d’obtenir ce jolie filé d’eau.

Et voila, après cette semaine dans le nord je pense maintenant entamer ma descente tout au long du pays.

A suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *